le Dimanche 14 juillet 2024
le Mercredi 10 avril 2024 18:42 Élevages

Hausse du prix des œufs au Canada: les producteurs ne sont pas à blâmer

Propriétaire de la Ferme Avicole Laviolette à St-Isidore dans l’Est ontarien, Marcel Jr Laviolette croit qu’il faut voir plus loin que le simple coût de production.
Propriétaire de la Ferme Avicole Laviolette à St-Isidore dans l’Est ontarien, Marcel Jr Laviolette croit qu’il faut voir plus loin que le simple coût de production.
Le prix d’une douzaine d’œufs en magasin a augmenté d’environ 8% en 2023. Cependant, le coût de production est resté stable depuis 2022. C’est ce qu’indique le rapport annuel 2023 des Producteurs d’œufs du Canada, publié le 27 mars dernier.
Hausse du prix des œufs au Canada: les producteurs ne sont pas à blâmer
00:00 00:00

Egg Farmers of Ontario estime qu’il est difficile d’expliquer le nombre réduit de pondeuses par producteur dans la province, autrement que par des contraintes géographiques.

Selon le document, le prix moyen d’une douzaine d’œufs était d’environ 3,50$ en 2022, alors qu’il grimpait à 3,75$ en 2023. Si cette hausse est passée inaperçue, elle n’en suit pas moins de très près l’augmentation moyenne du prix des aliments, qui était de 7,8% selon Statistique Canada. Pourtant, le coût de production est resté le même entre 2022 et 2023, à environ 2,70$ la douzaine. 

Pourquoi?

Appelé à expliquer la hausse du prix des œufs, l’organisme Egg Farmers of Ontario répond qu’il « est seulement responsable d’établir les prix payés aux producteurs, et non le prix de vente au détail. » Notons à ce sujet que les principales chaînes de marché d’alimentation ont engrangé des profits de centaines de millions de dollars en 2023. À titre d’exemple, le bénéfice net ajusté a été de 1 006,6 millions $ juste pour Métro.

Propriétaire de la Ferme Avicole Laviolette à St-Isidore dans l’Est ontarien, Marcel Jr Laviolette croit qu’il faut voir plus loin que le simple coût de production. « Les données du rapport annuel ne tiennent pas compte des coûts associés aux emballages, au transport, les augmentations de salaire des employés ainsi que la récente taxe de carbone. »

En hausse depuis 10 ans

Depuis 2013, la production d’œufs au Canada a augmenté d’environ 40%, croissance directement liée à la hausse de la demande, selon Marcel Jr Laviolette. « La demande est influencée par le fait que les œufs sont la source de protéine la moins chère sur le marché. De plus, surtout en Ontario et en Colombie-Britannique, les immigrants consomment beaucoup plus d’œufs que les Canadiens typiques. »

Le rapport annuel indique également que l’Ontario est de loin la province ayant le plus grand nombre de producteurs d’œufs au pays, soit 453. Sa province rivale, le Québec, n’en compte que 195. L’Ontario est la province qui produit le plus d’œufs au pays; en revanche, la taille moyenne des troupeaux des producteurs ontariens n’est que de 22 282 pondeuses, alors qu’au Québec, on en compte environ 6 000 de plus. Certaines provinces recensent 60 000 pondeuses par producteur. 

Egg Farmers of Ontario estime qu’il est difficile d’expliquer le nombre réduit de pondeuses par producteur dans la province, autrement que par des contraintes géographiques. Marcel Jr Laviolette souligne pour sa part que le système de gestion de l’offre en place oblige les producteurs à partager les quotas et qu’un plus grand nombre de producteurs signifie un moins grand nombre de pondeuses par ferme.

IJL – Réseau.Presse – Agricom