le Mardi 27 février 2024
le Mercredi 7 février 2024 14:40 Alimentation

Fonds d’investissement pour la transformation des produits : L’Ontario reçoit la part du lion

Usine de transformation laitière
Usine de transformation laitière
L’industrie de la transformation alimentaire de l’Ontario recevra la plus grosse part des subventions fédérales accordées en vertu du Fonds d'investissement pour la transformation des produits sous la gestion de l'offre.
Fonds d’investissement pour la transformation des produits : L’Ontario reçoit la part du lion
00:00 00:00

Près de la moitié (22) des 49 projets appuyés par le fédéral sont en Ontario et représentent 41 290 400$ millions sur une enveloppe prévue de 89 millions. Les projets reçus concernent généralement l’achat de nouveaux équipements automatisés en vue d’accélérer et augmenter la capacité de production des entreprises de transformation alimentaire.

Selon le ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, « les transformateurs de produits laitiers, de volailles et d’œufs peuvent acheter et installer de nouveaux équipements et technologies automatisés, ce qui leur permet d’accroître leur capacité de production et leur productivité, tout en les aidant à répondre aux défis environnementaux et aux pénuries de main-d’œuvre. » Parmi les exemples de projets, mentionnons les pasteurisateurs de lait, les systèmes d’ultrafiltration, la robotique pour les systèmes d’emballage ainsi que les nouvelles machines servant à classer et à casser les œufs ou à les mettre à couver.

Une bonne nouvelle

L’annonce du 5 février a été bien reçue par l’industrie canadienne. « Le Fonds a démontré sa valeur en suscitant des investissements accrus de la part des transformateurs laitiers dans l’innovation des procédés et la modernisation des usines », estime Mathieu Frigon, président et PDG, Association des transformateurs laitiers du Canada. « Nous félicitons les représentants du gouvernement pour leur souplesse et leur capacité de répondre aux besoins changeants de la communauté de la transformation laitière dans l’administration de ce programme. »

Des propos auxquels fait écho Mark Hubert, président et PDG, Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de volailles: « (Le Fonds) a permis à de nombreux transformateurs de volaille et d’œufs de faire de nouveaux investissements importants dans l’équipement et la technologie, qui aideront les entreprises à accroître leur productivité et leur efficacité. Ça permettra aux transformateurs canadiens de volaille et d’œufs d’entreprendre des projets de modernisation utiles et avant-gardistes. »

IJL – Réseau.Presse – Agricom