le Lundi 22 avril 2024
le Mardi 20 février 2024 10:00 Affaires

Sur 40 fermes lauréates, 17 sont Franco-ontariennes!

Ferme Lavigne. De gauche à droite: Jean-Pierre, Shana et Alain Lavigne
Ferme Lavigne. De gauche à droite: Jean-Pierre, Shana et Alain Lavigne
Tenu le 2 février dernier à Ste-Marthe au Québec, le Gala Performance laitière d’Uniag Coopérative a récompensé ses meilleurs producteurs laitiers, mettant en lumière leur travail acharné et leur engagement envers la qualité et l'excellence. La Coopérative Uniag compte près de 940 fermes. Cette année, sur les 40 lauréats, 17 sont des entreprises franco-ontariennes.
Sur 40 fermes lauréates, 17 sont Franco-ontariennes!
00:00 00:00

Ferme Yireh. De gauche a droite: Thomas et Marc-André Gutknecht

Les lauréats du Gala ont été sélectionnés parmi les producteurs de la coopérative qui ont démontré un engagement exceptionnel envers la durabilité, la qualité et l’innovation. La plupart des fermes qui font le Top 15 en faisaient aussi partie l’an dernier. « Nous sommes heureux de souligner les résultats exceptionnels des 37 membres dans le club Performance Laitière », indique Marie-Philip Brisson, directrice de l’équipe des productions animales de Sollio & Uniag Agriculture coopérative. « Il est important pour nous de souligner les efforts et la rigueur du travail de nos membres. C’est également une source de motivation pour l’équipe d’experts-conseils de fixer des objectifs avec les clients qu’ils accompagnent et d’atteindre ces niveaux de performance, un travail collectif! »

Fierté locale

Dans l’Est ontarien, on retrouve deux entreprises qui ont fait le Top 5 cette année: la Ferme Lavigne au 4e rang, et la Ferme Yireh au 2e rang, tout juste derrière l’entreprise québécoise Ferme Nieuwenhof et Associés en première position. « Au fond, si je passais de deux à trois traites par jour, nous serions au même niveau que Nieuwenhof », estime le gérant de la Ferme Yireh, Marc-André Gutknecht. « Mais pour ça, il me faudrait embaucher de la main d’œuvre et elle se fait rare depuis la Covid. Cette année, nous avons trois vaches qui atteignent plus de 18 000 litres par cycle de lactation, c’est un record pour nous. » 

Du côté de la Ferme Lavigne, Jean-Pierre, copropriétaire et fils d’Alain Lavigne, ne prend pas pour acquis le positionnement de l’entreprise parmi les meilleurs chaque année. « C’est un honneur qui vient souligner beaucoup de travail, de rigueur, de souci du bien-être de nos animaux », dit-il. Son fils Vercin ne vise rien de moins que le Top 3 au classement l’an prochain. « Il veut se défaire des vaches qui produisent moins, il a l’idéalisme que j’avais étant jeune, mais je suis là pour freiner un peu ses ardeurs. Chaque marche du podium coûte cher à atteindre! »

Pour sa part, lui aussi humble dans la victoire, M. Gutknecht de la Ferme Yireh attribue le succès de l’entreprise « à la grâce de Dieu, qui préserve nos familles et nos troupeaux en santé. Mais aussi au travail acharné de l’équipe, de Solio, de notre vétérinaire et aussi de François Jacques, notre nutritionniste sans qui ce succès ne serait pas possible. »

IJL – Réseau.Presse – Agricom