le Jeudi 13 juin 2024
le Lundi 25 septembre 2023 15:33 Chronique

Le bonheur est dans le soya!

La récolte de soya, quel beau moment de l'année! — photo : Sandra Clément
La récolte de soya, quel beau moment de l'année!
photo : Sandra Clément
L’automne est ma saison préférée. Le soleil, nos champs, les arbres… tous affichent de magnifiques couleurs, de quoi nous redonner le cœur à l’ouvrage. Embarquez avec moi, on récolte du soya!
Le bonheur est dans le soya!
00:00 00:00

Belle journée pour récolter!

photo : Sandra Clément

La récolte du soya vient de commencer. Ma mère, qui a grandi à la ferme dans les années 1940 à 1970, n’a pas connu cette culture. Elle a été introduite dans l’Est ontarien en 1976. Presque toutes les fermes cultivent maintenant cette légumineuse, qui peut servir à nourrir des humains, des animaux, ou des procédés industriels.

Pourquoi j’aime le soya? Suivez-moi dans le récit d’une journée de récolte!

En cette belle journée d’automne, je me lève comme tous les matins. Fatiguée même après une bonne nuit de sommeil, la motivation me semble moins intense qu’à l’habitude. Je prie le bon Dieu de me motiver.

En me rendant à la cuisine pour déjeuner, j’aperçois par ma grande fenêtre un étonnant lever du soleil, d’une beauté renversante. Du mauve dans le plus haut ciel, qui vire au rose orange, puis au jaune près de l’horizon. Tellement grandiose que je n’arrive pas à décrire.

Soya prêt à récolter à Embrun, dans l’Est ontarien

photo : Sandra Clément

Parmi ces couleurs, je vois au loin les feuilles des arbres qui sont à leurs plus belles couleurs d’automne. À ce décor s’ajoute d’un côté notre maïs, qui est d’un jaune beige pâle. De l’autre côté, notre soya d’un brun rouille qui n’attend qu’à être récolté aujourd’hui même.

Pas une seconde à perdre si je veux participer à cette récolte avec mon mari et nos filles. Finalement, ma journée s’annonce non seulement une belle journée d’automne tout en couleurs, mais aussi une belle grande journée aux champs en famille. Nous allons récolter notre soya, dans lequel nous avons mis tellement d’effort, de cœur et de passion depuis ce printemps.

Je sors. Un vent chaud effleure ma peau, le même vent qui a vite fait disparaitre la rosée.

Frissons de bonheur

Suis-je encore fatiguée? Plus du tout! La motivation monte en moi. Excitée, j’entends les ronronnements des tracteurs qui sortent des hangars, suivis de notre fameuse moissonneuse-batteuse. L’odeur du diesel et le son des moteurs me donnent des frissons de bonheur.

Tout à coup, j’entends une petite voix crier : «Mom, attends-moi!» C’est ma plus jeune qui court me rejoindre. «Attends-moi, je veux embarquer avec toi, Mom

Une fois installées dans le tracteur, nous partons rejoindre Papa. Au volant de la batteuse, il fait soulever une belle poussière que percent les rayons du soleil. Wow, quelle belle vue nous avons!
De ses grands yeux bleus, ma fille Maya, le bébé de nos trois filles, regarde le paysage nous dire bonjour.

C’est à ce moment qu’elle me dit tout bonnement : «Tsé moi quand j’y pense, ma saison préférée c’est vraiment l’automne. Ça me fait un petit je ne sais quoi, c’est dur à expliquer! Tu comprends- tu ce que je veux dire, Mom

«C’est certain que Mom te comprend!»

J’aime le printemps avec sa saison des semis, mais tout comme Maya, la saison des récoltes est ma préférée. Avec dame Nature qui choisit de nous faire sourire aussitôt levées, rien de mieux pour apprécier notre mode de vie, l’agriculture.

C’est durant ces journées d’automne remplies de couleurs, que nous passons à travailler en famille et à faire ce que nous aimons tant, que ma fierté est au maximum. Nos efforts et notre patience sont récompensés.

De belles journées d’automne au champ, c’est comme le ciel qui nous remercie pour notre travail. Quelle gratitude je ressens le soir quand je me couche encore remplie de cette belle énergie. Tout le monde est rentré en sécurité, le sourire au visage, prêt à recommencer dès demain.

Sandra Clément est productrice de grain à Embrun et mère de trois filles à Embrun, dans l’Est ontarien.