le Lundi 22 avril 2024
le Jeudi 13 mars 2014 17:32 Vie rurale

« Tout va se passer à Alfred »

« Tout va se passer à Alfred »
00:00 00:00

Le Collège Boréal se veut rassurant pour l’avenir du Campus d’Alfred. La direction de l’établissement de Sudbury qui prendra en charge les programmes de Technologie agricole et de Techniques de soins vétérinaires a confirmé qu’elle ne comptait pas déplacer les étudiants dans le nord de l’Ontario.

« Tout ça va se passer à Alfred.  Il n’est pas question d’amener ces programmes dans le nord de l’Ontario, a insisté la directrice des communications de Boréal, Jacqueline Gauthier. Ça va rester à Alfred, a-t-elle répété. Nous sommes habitués des campus à distance. »

Le Collège Boréal a conclu une entente aujourd’hui avec le Campus d’Alfred et le ministère de la Formation et des Collèges et Universités pour prendre sous son aile les deux programmes et ainsi continuer à les offrir à leur emplacement actuel pour une durée indéterminée.

Reste à négocier un bail de location avec le ministère de l’Agriculture qui est propriétaire de l’édifice. Mme Gauthier croit que c’est encore prématuré de songer à ce détail à cette étape-ci puisqu’il reste encore plusieurs autres choses à régler avant de s’attaquer à ce dossier. « On va s’assurer d’offrir les programmes et on ira les voir ensuite », a-t-elle expliqué.

Des avis ont d’ailleurs été déjà envoyés aux étudiants pour les informer que leurs études n’étaient pas en jeu. Ceux qui sont à leur deuxième année d’études obtiendront un diplôme de l’Université de Guelph.

« Nous sommes actuellement à l’œuvre pour s’assurer de mettre tous les morceaux en place. On est en train de communiquer avec les étudiants [inscrits et ceux qui avaient manifesté un intérêt] pour les informer qu’ils recevront plus de détails bientôt », a déclaré à Agricom Mme Gauthier.

Rappelons que c’était la pagaille hier au sein du groupe de 61 étudiants qui sont inscrits à l’un des trois programmes d’études offerts par le seul campus satellite francophone de l’Université de Guelph. C’est le vice-recteur adjoint aux affaires académiques, Serge Desmarais, qui a eu la lourde tâche d’annoncer hier la fin des programmes offerts par l’Université de Guelph dans ses deux campus satellites à compter de 2015. Les élèves ne savaient pas alors que certains programmes allaient être récupérés par deux autres collèges francophones.

Quant au programme de Nutrition, diététique et sciences des aliments, ce sera La Cité collégiale qui l’offrira au Campus d’Alfred.

L’avenir des vaches

L’avenir est encore incertain pour les vaches du centre de recherche du Campus d’Alfred. Dans une déclaration faite aux médias hier, Serge Desmarais confirmait que les troupeaux laitiers des deux campus d’Alfred et de Kemptville seraient déplacés dans un lieu central où se feront toutes les recherches.

Le Collège Boréal pourrait être intéressé par l’acquisition des animaux. « Ça fait partie des discussions que nous aurons avec le ministère de l’Agriculture. C’est difficile d’imaginer comment on pourra offrir ces cours sans ces vaches », nous a confié Mme Gauthier, qui est elle-même fille d’un producteur laitier du nord de l’Ontario.